Qu’est-ce que la vidéosurveillance ?

L’histoire de la vidéosurveillance remonte en 1942. En ce temps-là, les fusées V-2 allaient être lancées en Allemagne et la société Siemens AG a mis en place le premier système de vidéosurveillance, destiné à faciliter la suivie de l’évènement par les équipes d’ingénieurs et de techniciens.

Au fil du temps, la nécessité de la vidéosurveillance s’est fait ressentir dans divers secteurs allant des secteurs professionnels aux secteurs privés. Si au tout début, la vidéosurveillance reposait sur un système analogique, aujourd’hui, nous avons la vidéosurveillance numérique.

Pour ne pas nous tromper sur le vrai sens de la vidéosurveillance, allons vois de plus près ce qu’il en est vraiment.

Un système de sécurité

la sécuritéLa vidéosurveillance est premièrement destinée à assurer la sécurité des petites et grandes infrastructures qui l’emprunte. Par cela, nous entendons : la sécurité des petites et grandes entreprises, des petits et grands commerces, la sécurité routière, etc. D’ailleurs, de nombreuses entreprises ou agences de sécurité proposent dans leur service la mise en place de la vidéosurveillance dans les locaux de leur client. Bien entendu, avec ou sans l’intervention de ces organisations œuvrant pour la sécurité et le gardiennage, il est toujours possible de faire installer des caméras de surveillance chez soi ou dans son entreprise.

Éthique et règlement

éthique et règlementLa vidéosurveillance sert à renforcer la sécurité des biens et des personnes physiques. La personne morale n’est cependant pas toujours en accord avec le principe de la surveillance par vidéo qui apparemment pourrait porter atteinte à la liberté individuelle. Certaines organisations militent même contre l’usage de la surveillance par caméra.

Cependant, les bons côtés de la vidéosurveillance ne peuvent pas être ignorés. De ce fait, des règlements ont été établis pour permettre aux éventuels consommateurs d’utiliser les matériels de vidéosurveillance dans leurs locaux privés ou publics afin d’accroitre la sécurité dans ces lieux. Ces règlements se basent surtout sur la mise en connaissance du public sur le fait d’être filmé.

Qu’il s’agisse d’endroit public ou privé, un propriétaire qui intègre la vidéosurveillance dans son local ou sa propriété est toujours tenu d’informer les personnes qui circulent dans le lieu surveillé qu’elles sont filmées. En outre, les propriétaires de lieux ouverts au public doivent faire une demande auprès de la préfecture avant d’équiper ces lieux de matériels de vidéosurveillance.

La vidéosurveillance IP

vidéosurveillance IPLa vidéosurveillance IP est établie selon les mêmes principes que la vidéosurveillance analogique ; il faut avoir une caméra, un enregistreur et un stockage d’image vidéo, le tout étant relié par des câbles. Ensuite, il faudra pouvoir regarder les vidéos en direct sur un écran et pouvoir revoir ces vidéos plus tard grâce aux images stockées. Jusque-là, nous avons les principes de base de la vidéosurveillance en général. En parlant de vidéosurveillance IP, on élimine déjà le surplus de câbles, car la caméra sera certainement alimentée par l’électricité du secteur, mais fonctionnera grâce au WiFi.

Ensuite, les enregistreurs vidéo sont établis d’une manière virtuelle grâce aux logiciels dédiés à cet effet. Il est aussi possible de transmettre les vidéos enregistrées dans un stockage cloud. En outre, avec la vidéosurveillance IP, une seule vidéo peut être consultée sur différents supports simultanément, et ce, en temps réel ou différé une fois que ces supports sont mis en relation avec l’adresse IP de la caméra WiFi. La vidéosurveillance IP permet aussi aux utilisateurs de régler leur caméra à distance.

Vidéosurveillance IP, mise en place et mise en marche

mettre en place la vidéosurveillance IPLes installations sont plus faciles avec une vidéosurveillance analogique, il suffit de trouver les bons emplacements pour les caméras et savoir suivre la logique du câblage pour tout mettre en place. Ensuite, il suffit de mettre les appareils en marche pour pouvoir surveiller, enregistrer ou regarder les vidéos stockées.

Avec la vidéosurveillance IP, il en est tout autre. En effet, l’installation se fait facilement, car il y a moins de câbles à placer vu que la caméra se présentera tel un périphérique réseau. Cependant, la mise en place ainsi que la mise en marche de toutes les fonctionnalités disponibles de la vidéosurveillance IP pourraient être assez difficiles.

De ce fait, pour la mise en place et la mise en marche d’une vidéosurveillance IP il vous est conseillé de faire appel à un technicien compétent sauf si vous avez des connaissances solides en informatique et réseau. Fiez-vous également aux professionnels du milieu si vous désirez faire un couplage entre vidéosurveillances analogique et IP.

En bref, la vidéosurveillance est un système qui permet à un propriétaire de lieu privé ou public de surveiller de près son local en le filmant en permanence, et ce, en avisant les individus susceptibles d’être filmés. Il est possible de choisir entre la vidéosurveillance analogique et la vidéosurveillance IP. Toutefois, la vidéosurveillance IP ou en réseau permet de stocker et regarder plus facilement les images capturées par la caméra.

Leave a Reply